Eveil Spirituel
Cher invité,
L'entièreté de ce forum te sera accessible lors de ton inscription,pour l'intimité et le respect de chacun des participants et seulement pour cette raison.:o)
Laisse ton intuition te guider dans ce choix et si tu remarques que ce lieu ne te convient pas,sous simple demande de ta part je supprimerais ton compte car chacun est libre de visiter ce lieu et d'y sortir comme il l'entend.

Je te souhaite une bonne journée et un chemin de vie heureux.

Sylvie.

Eveil Spirituel


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Votes de janvier
Mer 6 Fév - 13:06 par Sylvie

» clic animaux
Lun 4 Fév - 9:19 par sylvaner

» l'apocalypse après l'énergie de l'amour
Dim 3 Fév - 16:19 par Sylvie

» Annonce générale.(votre avis)
Mar 29 Jan - 5:49 par Sylvie

» Bon
Lun 28 Jan - 9:32 par mjo

» PRIERE
Dim 27 Jan - 16:08 par mjo

»  O.M.
Dim 27 Jan - 16:07 par mjo

» message angélique!
Sam 26 Jan - 9:28 par ANNA MARIA

» Invoquez Raphael !
Ven 25 Jan - 11:58 par mjo

anipassion.com
Partagez | 
 

 Questionnement face au suicide.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Questionnement face au suicide.   Jeu 29 Sep - 19:11

Une de mes amies dit que les personnes qui se suicident reviennent pour une vie égale au nombre d'années qu'ils devaient encore vivre s'ils n'avaient pas commis l'irréparable
Je ne sais quoi en penser

Mais je m'éloigne du sujet à propos des animaux
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie
Admin
avatar

Féminin Chien
Messages : 10436
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 47
Localisation : Belgique
Humeur : plutôt positive :o)

MessageSujet: Re: Questionnement face au suicide.   Jeu 29 Sep - 19:31

J'ai alors ouvert un nouveau post Manaé!!!! Very Happy


"Je vais vivre ma journée de manière Divine,quelques soient les moments que je vais vivre aujourd'hui,je vais les traîter de manière Divine.
Chaque parole,chaque acte,chaque pensée seront justes au Nom Divin".

"Dans chaque chenille bat le coeur d'un papillon."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://eveil.forumgratuit.be
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Questionnement face au suicide.   Jeu 29 Sep - 20:41

Eh ! voilà comment d'une discussion on passe à une autre lol!

tu as bien fait Sylvie

les avis des uns et des autres sont les bienvenus
Revenir en haut Aller en bas
pascal

avatar

Masculin Buffle
Messages : 1649
Date d'inscription : 18/08/2011
Age : 44
Localisation : Binche
Emploi/loisirs : Sans
Humeur : Moyenne

MessageSujet: Questionnement face au suicide.   Ven 30 Sep - 7:37

Je vais émettre un avis personnel. Tout d'abord, je pense que ceux qui se suicide, quelques soit le problème, sont égoïstes. Il y a les gens que nous laissons ici bas. C'est un manque de courage pour affronter les soucis de la vie, on me dira qui suis-je pour dire cela ? Tout simplement, j'ai perdu ma fille, j'ai perdu mon papa. Mais la vie continue, même si, j'ai du mal de faire le deuil de ma princesse, c'est grâce à vous toutes et que je suis en forme. C'est vrai, je l'avoue, j'ai un moment pensé au suicide après le départ de ma fille et de mon père. Mais j'ai dit non, je ne peux pas laisser les gens que j'aime dans la peine. Les psychiatres disent que ce sont des actes irréfléchis, d'autres disent qu'ils n'ont pas le droit "au paradis". Pour le reste, je ne sais que vous souhaiter la chance de ne pas connaître cette tentation.


Revenir en haut Aller en bas
Sylvie
Admin
avatar

Féminin Chien
Messages : 10436
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 47
Localisation : Belgique
Humeur : plutôt positive :o)

MessageSujet: Re: Questionnement face au suicide.   Ven 30 Sep - 8:57

J'ai déjà entendu dire cette version également,ce qui pourrait expliquer certains départs subits pendant l'enfance ou la jeunesse,rien n'arrive par hasard car tout est régit par une Loi que nous ne comprenons pas nécessairement,cela nous dépasse de loin,nous ne pouvons que supposer mais cette théorie est très intéressante même si je ne crois pas qu'elle soit générale.Ce serait plutôt au cas par cas,selon le choix de chacun ou de ce qui leur aura été proposé de vivre.

Ce que je trouve extraordinaire,c'est que nous sommes tous imbriqués l'un dans l'autre comme un puzzle parfait,pour parfaire notre apprentissage de la Vie et d'élargir nos connaissances sur celle-ci et selon notre propre volonté.(libre arbitre).Qu'il s'agisse de notre famille,de nos amis et de nos "ennemis".

Certains parents (exemple) ayant perdu un enfant,chercheront un sens à leur douleur ou à leur apporter un apaisement et d'autres ne s'en remettront jamais.
Si cette épreuve leur a été donnée,c'est que celle-ci avait un sens,car la Vie ne nous est pas été offerte pour nous casser,mais pour nous élever spirituellement.De ce côté-ci,elle peut nous paraître un lourd fardeau alors que de l'autre côté,elle était sans doute une belle opportunité à saisir.

Certains parents ayant perdus leurs enfants dans des circonstances tragiques,je pense aux parents de Julie et Melissa même si il y a eu bien d'autres victimes,ont réussis à transformer leurs énergie de douleur pour le bien de tous en ouvrant une association en rapport de leurs vécus personnels.

Certaines jeunes personnes savent au plus profond d'elles-même que cette vie physique présente ne sera pas longue....nous nous choisissons un destin,parfois à brève échéance,mais le destin à été consumé si cette personne s'en va de manière naturelle et n'est pas une injustice pour ses proches,mais une manière également d'élever leurs consciences dans la Connaissance des Mystères de la Vie,de s'élever dans l'Amour et la Compassion par notre propre Guérison....mais je ne dis pas non plus que ces personnes se sont suicidée dans une vie passée car je pense que le choix de l'incarnation est beaucoup plus vaste et complexe que cela.

Par exemple,une amie de Papillonbleu (que j'ai également un peu fréquentée,c'est pour cette raison que je me permet d'en parler) est décédée à l'âge de 28 ans.Elle disait parfois qu'elle ne ferait pas de vieux os et en effet,elle à quitté sa vie physique et ses deux enfants d'une manière très radicale,la méningite foudroyante.Elle allait très bien avant ça,son départ fut subit,sa vie lui à "été reprise" en 4h de temps.
Au-delà de la souffrance et l'incompréhension ressentie par ses proches....rechercher un sens qui apaise leurs douleurs les rapprocheront toujours plus près de la Vérité et de leur guérison personnelle car nous devons faire la Paix avec la mort et lui rendre sa place véritable dans nos vies,puisqu'elle fait partie intégrante de celle-ci.

J'ai reçu aussi un autre témoignage.
Un jeune homme qui savait lui-aussi qu'il mourrait jeune,il est dcd à l'âge de 27 ans dans un accident de travail....encore un départ radical.
Tout de son côté à été mit en place juste avant son départ pour sa jeune veuve.Cela faisait des années qu'il était avec sa compagne,ils avaient acheté une maison et ont eu un enfant....peu de temps avant sa mort,ils se sont mariés,elle a eu droit alors à sa pension de veuve et le solde de sa maison était réglé.

J'ai ressentis un jour l'énergie de ce jeune homme et je peux t'affirmer qu'il en a bien plus que moi....suis un zombie moi à côté de lui!!!! lol!

J'ai déjà lu aussi que les personnes partie d'un suicide retrouveront la même tentation à quitter leur vie dans une vie future et leur challenge est de ne pas flancher.Comment pouvoir évoluer si nous déposons à chaque fois notre tablier en quittant l'épreuve en cours,alors que le bonheur est juste là derrière cette montagne et qu'il n'attend que nous.

Et si cette âme en cours d'incarnation,suicidée auparavant,avait décidé d'apprendre la leçon d'une autre manière dans le sens où ce n'est plus elle qui quitterait cette terre de cette manière,mais qui serait la victime de cette perte?
Pas d'un point de vue punitif car je ne crois pas à la punition,mais pour une meilleure compréhension de l'expérience qui restera gravée en elle et qui lui donnera la force de se battre ultérieurement face aux aléas de sa prochaine vie?

Quitter sa vie physique de cette manière en se disant que l'on sera tranquille après est un grand leurre,car rien ne sera arrangé mais seulement reporté.
Un peu comme un enfant qui n'a pas l'envie de mettre toute son énergie pour réussir son année scolaire et qui la double....il devra alors la recommencer jusqu'à ce qu'il aie intégré suffisamment la matière à apprendre,pour surmonter l'épreuve décisive de son travail personnel et peut important sa façon d'étudier celle-ci.




"Je vais vivre ma journée de manière Divine,quelques soient les moments que je vais vivre aujourd'hui,je vais les traîter de manière Divine.
Chaque parole,chaque acte,chaque pensée seront justes au Nom Divin".

"Dans chaque chenille bat le coeur d'un papillon."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://eveil.forumgratuit.be
Sylvie
Admin
avatar

Féminin Chien
Messages : 10436
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 47
Localisation : Belgique
Humeur : plutôt positive :o)

MessageSujet: Re: Questionnement face au suicide.   Ven 30 Sep - 9:14

pascal a écrit:
Je vais émettre un avis personnel. Tout d'abord, je pense que ceux qui se suicide, quelques soit le problème, sont égoïstes. Il y a les gens que nous laissons ici bas. C'est un manque de courage pour affronter les soucis de la vie, on me dira qui suis-je pour dire cela ? Tout simplement, j'ai perdu ma fille, j'ai perdu mon papa. Mais la vie continue, même si, j'ai du mal de faire le deuil de ma princesse, c'est grâce à vous toutes et que je suis en forme. C'est vrai, je l'avoue, j'ai un moment pensé au suicide après le départ de ma fille et de mon père. Mais j'ai dit non, je ne peux pas laisser les gens que j'aime dans la peine. Les psychiatres disent que ce sont des actes irréfléchis, d'autres disent qu'ils n'ont pas le droit "au paradis". Pour le reste, je ne sais que vous souhaiter la chance de ne pas connaître cette tentation.




Va dire ça à ma voisine qui ce matin à été transportée d'urgence dans un état plus que critique Pascal.....je ne suis pas sure que face à elle,tu tiendras le même discours.
Ne te compare JAMAIS aux autres car leur expérience n'est pas la tienne quoi que tu aies vécu et tu n'es pas eux.
Je ne vois aucun égoïsme dans leurs gestes,mais une souffrance et une détresse effroyable....tellement forte qu'elle en est palpable car même si elle était inconsciente j'ai ressentis sa douleur au point de ne plus me ravoir.

Va dire ça à ses deux fils en ce moment présent alors que leur mère est peut-être en train de mourir si ce n'est déjà fait,que leur mère n'est qu'une pure égoïste sans volonté aucune....va voir à quel point ce genre de discours vont les rassurer et les réconforter et tu sauras si ton avis avis personnel est un bon raisonnement face aux expériences d'autrui.

Il faut parfois savoir se laisser de côté pour comprendre les autres.


"Je vais vivre ma journée de manière Divine,quelques soient les moments que je vais vivre aujourd'hui,je vais les traîter de manière Divine.
Chaque parole,chaque acte,chaque pensée seront justes au Nom Divin".

"Dans chaque chenille bat le coeur d'un papillon."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://eveil.forumgratuit.be
Sylvie
Admin
avatar

Féminin Chien
Messages : 10436
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 47
Localisation : Belgique
Humeur : plutôt positive :o)

MessageSujet: Re: Questionnement face au suicide.   Ven 30 Sep - 10:55

Un livre et une conférence à découvrir à ce sujet: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


"Je vais vivre ma journée de manière Divine,quelques soient les moments que je vais vivre aujourd'hui,je vais les traîter de manière Divine.
Chaque parole,chaque acte,chaque pensée seront justes au Nom Divin".

"Dans chaque chenille bat le coeur d'un papillon."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://eveil.forumgratuit.be
papillonbleu

avatar

Féminin Messages : 879
Date d'inscription : 18/08/2011
Localisation : quelque part par là

MessageSujet: Re: Questionnement face au suicide.   Ven 30 Sep - 13:36

pour ma part , personne n est réagi pareil dans une telle situation , j ai eu aussi des pensées de suicides a une certaine période de ma vie , beaucoup de problèmes avec mon fils , un mal de vivre , la maladie de mon papa etc etc,le tout s enchainant un dans l autre quoi Sad après le décès de mon papa , mon fils a de nouveau eu des problèmes et la j ai craquer si l on peut dire, en fait je me suis retrouvée bloquée dans mon corps ,sans plus pouvoir rire sourire, ne plus savoir pleurer, plus rien j étais dénuée de tout sentiments , j ai passé des mois comme cela couchée dans mon canapé d ailleurs mon plus jeune s en souvient encore. je pouvais penser ca oui!!!!a des solutions pour essayer de me sortir de là ,j en avais trouver 3!! soit je me mettais a boire , me droguais ou me suicidais, mais lorsque je pensais a cette dernière j avais des flash de mes enfants en train de pleurer et la je ne voulais pas leur infliger cela car voir mes enfants pleurer toutes les larmes de leurs corps m était insupportable !!!!!!cela a durer des mois jusqu au jour ou j ai trouver une 4 eme solution, me faire aider et j ai choisi la dernière Very Happy , perso , je pense que les flash m ont étés envoyer afin de me montrer la peine que j aurai pu occasionné , mais je ne souhaites a personne de connaitre un tel état!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie
Admin
avatar

Féminin Chien
Messages : 10436
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 47
Localisation : Belgique
Humeur : plutôt positive :o)

MessageSujet: Re: Questionnement face au suicide.   Ven 30 Sep - 17:50

Merci papillonbleu de ton témoignage.....je suis heureuse que tu sois encore parmi-nous aujourd'hui.Qu'est-ce que j'aurais moi aussi sans ma petite grande soeur....[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


"Je vais vivre ma journée de manière Divine,quelques soient les moments que je vais vivre aujourd'hui,je vais les traîter de manière Divine.
Chaque parole,chaque acte,chaque pensée seront justes au Nom Divin".

"Dans chaque chenille bat le coeur d'un papillon."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://eveil.forumgratuit.be
Sylvie
Admin
avatar

Féminin Chien
Messages : 10436
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 47
Localisation : Belgique
Humeur : plutôt positive :o)

MessageSujet: Re: Questionnement face au suicide.   Ven 30 Sep - 18:16

pascal a écrit:
Je vais émettre un avis personnel. Tout d'abord, je pense que ceux qui se suicide, quelques soit le problème, sont égoïstes. Il y a les gens que nous laissons ici bas. C'est un manque de courage pour affronter les soucis de la vie, on me dira qui suis-je pour dire cela ? Tout simplement, j'ai perdu ma fille, j'ai perdu mon papa. Mais la vie continue, même si, j'ai du mal de faire le deuil de ma princesse, c'est grâce à vous toutes et que je suis en forme. C'est vrai, je l'avoue, j'ai un moment pensé au suicide après le départ de ma fille et de mon père. Mais j'ai dit non, je ne peux pas laisser les gens que j'aime dans la peine. Les psychiatres disent que ce sont des actes irréfléchis, d'autres disent qu'ils n'ont pas le droit "au paradis". Pour le reste, je ne sais que vous souhaiter la chance de ne pas connaître cette tentation.



Etant encore un peu trop dans mes émotions de ce matin lorsque j'ai réagis à ton message tout à l'heure,je rajoute ceci Pascal....

Je suis heureuse que tu aies trouver de quoi surmonter tes épreuves mon tout beau et je te souhaite de trouver toujours tout ce dont tu as besoin pour avancer sereinement sur le chemin de ta vie. I love you I love you I love you



"Je vais vivre ma journée de manière Divine,quelques soient les moments que je vais vivre aujourd'hui,je vais les traîter de manière Divine.
Chaque parole,chaque acte,chaque pensée seront justes au Nom Divin".

"Dans chaque chenille bat le coeur d'un papillon."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://eveil.forumgratuit.be
Sierra117

avatar

Masculin Coq
Messages : 5678
Date d'inscription : 24/09/2011
Age : 60
Localisation : Alsace (Vosges du Nord)
Emploi/loisirs : soudeur / PC
Humeur : joviale

MessageSujet: Re: Questionnement face au suicide.   Ven 30 Sep - 19:56

A mes yeux, et en ce qui me concerne personnellement, je suis de l'avis de Pascal.
Pour moi, si je me suicide, ce sera une fuite.


Par contre, je ne peux pas juger un autre, car je n'ai pas enduré ce que lui a enduré ;
rien ne me prouve que je n'aurais pas fait autant à sa place.
C'est trop facile de se forger une opinion en regardant les choses de l'extérieur.
Pascal parlait avant tout en son nom, d'après son vécu... moi aussi, je parle d'expérience.


Dernière édition par Sierra117 le Jeu 6 Oct - 7:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.root-top.com/topsite/blue_spirit/
papillonbleu

avatar

Féminin Messages : 879
Date d'inscription : 18/08/2011
Localisation : quelque part par là

MessageSujet: Re: Questionnement face au suicide.   Ven 30 Sep - 21:08

nul ne peut comprendre ce qui se passe dans la tête d une personne en pensée suicidaire,il y a autant de raisons que d hommes sur la terre et c est vrai que souvent c est ce que pensent les autres personnes vis a vis d eux , il ne prend pas ses responsabilités , c est un lâche,il ne pense qu a lui, mais lui seul connait ses raisons qui l on pousser a faire l irréparable et cela reste un grand questionnement aux yeux de tous ceux qui restent.
cet été , j ai appris le suicide d une copine que je connaissais depuis plus de 20 ans et c est son fils qui l a retrouvée a son retour d école . lorsque je suis rentrée chez moi , je lui dis tout ce que j avais a lui dire, j ai demander a ce qu elle soit aidée et guidée, je lui ai aussi dis qu elle devait demander a être aidée afin de trouver la lumière.
j ai fais pour un mieux , du moins c est ce que je pense ?
Revenir en haut Aller en bas
papillonbleu

avatar

Féminin Messages : 879
Date d'inscription : 18/08/2011
Localisation : quelque part par là

MessageSujet: Re: Questionnement face au suicide.   Ven 30 Sep - 21:27

voici d autres informations que j ai trouvée:

Question posée le 16/03/1991 : Qu'arrive-t-il aux gens qui se suicident ?

" Comme nous l'avons souvent dit le suicide est le refus de l'épreuve ! Aujourd'hui nous allons nuancer notre réponse.

Il y a plusieurs sortes de suicides : il y a le suicide volontaire, celui qui amène l'âme de l’être qui s'est suicidé dans les sphères de l'astral très désagréables. Il sera obligé de revenir subir l'épreuve qu'il n'a pas voulu accepter dans cette incarnation. Ce sera difficile pour lui car il sera prisonnier d'un plan très proche de celui de son incarnation.

Il y a aussi le suicide de personnes qui ont perdu leur faculté d'analyse, leurs facultés mentales. Ce suicide les mènera sur un plan de l'astral un petit peu plus haut. Ils ne seront pas pénalisés de la même façon que ceux qui l'auront fait en toute conscience mais seront tout de même obligés de revenir vivre l’expérimentation qu'ils n'ont pas pu mener à terme, c'est-à-dire celle d’une déficience mentale. C’est une grande épreuve qui fait énormément évoluer ceux qui la vivent.

En règle générale, le suicide est la pire des choses que vous puissiez faire car elle vous prive d’une certaine évolution , elle vous prive de vos devoirs de vie et elle vous projette sur des plans très attristants, très sombres où vous êtes très malheureux. Mais nous nuançons ce que nous disons car, comme nous venons de vous l’expliquer, il y a plusieurs sortes de suicides.

Message de Monique Mathieu.

si vous voulez voici le lien qui pourra répondre a d autres questions:

[url= [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [/url]
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie
Admin
avatar

Féminin Chien
Messages : 10436
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 47
Localisation : Belgique
Humeur : plutôt positive :o)

MessageSujet: Re: Questionnement face au suicide.   Ven 30 Sep - 21:41

Sierra117 a écrit:

Citation :
Sylvie
Etant encore un peu trop dans mes émotions de ce matin
lorsque j'ai réagis à ton message tout à l'heure...
Tes émotions de ce matin sont dues au couteau qu'on a retourné dans ta plaie ;
la blessure est plus ancienne ou alors tu es hantée qu'une personne
qui te tient à coeur commette l'irréparable.
Personne ne t'en voudra, Sylvie, nous l'avons tous senti dans ta réponse.

Ce matin lorsque je me suis levée,j'ai entendu une ambulance qui s'est arrêtée juste en face de mon building.Elle venait chercher une de mes voisines,une femme de mon âge que je connais depuis longtemps,même si je ne la fréquente pas particulièrement.
Cette pauvre petite femme est comme un zombie la plupart du temps,elle va d'hôpital en hôpital,pour des soins psy ou pour la sauver de ses tentatives de suicides.Je n'ai jamais croisé une personne aussi mal en point qu'elle,elle est chargée si négativement que le jour où je l'ai invitée chez moi à boire un café lorsque je l'ai croisé ici en bas prête à tomber et où elle m'a partager un peu sa vie,j'ai dû faire brûler de l'encens et ouvrir toutes les fenêtres tellement cette énergie pesante restait ancrée chez moi.

Je ne pouvais pas m'impliquer dans sa vie car je ne suis pas assez forte pour un cas si lourd,mais je lui donnais de moi-même dès que je la croisais,un sourire,une accolade pour la réchauffer,un mot gentil ou une caresse sur la joue,pour lui témoigner de ma présence,de ma sympathie et de ma compassion pour elle.Je tentais de lui donner le plus de bonnes énergies possible pour l'aider à surmonter son combat.....qui n'est malheureusement que bien peu de choses face à celui-ci....

Ce matin,lorsque j'ai vu les médecins porter son corps inanimé pour le coucher sur la civière,j'ai ressenti SA souffrance,SON chagrin et non le mien.Je pleurais à ne plus me ravoir mais ce n'étais pas ma peine.
Elle ne devait sans doute pas être transportable de suite car une voiture de réanimation est arrivée à toute vitesse,ce n'est que plus d'une demi-heure plus tard qu'elle a enfin démarrer.

J'ai prier pour elle,j'ai imploré Le Christ pour qu'Il l'a porte dans ses bras,car plus personne ne peut plus rien pour elle,elle est morte dans un corps encore un peu vivant.Son destin ne lui appartient plus,ni à aucun médecin d'ailleurs car elle est complètement détruite.

J'ai été mieux par la suite,l'émotion m'avait quittée.Vers 14h20 lorsque je me rendais au travail,ma pensée s'est dirigée de nouveau vers elle et j'ai été prise de terribles angoisses où j'ai cru étouffer,j'ai demandé à là-haut pour que l'on me coupe ça,sinon j'aurais pu avoir un malaise dans la voiture,je pensais d'ailleurs en sortir pour pouvoir respirer,elles ne m'appartenaient pas non plus.

Je suis parfois telle une éponge hyper absorbante où je me ramasse tout en pleine face,comme ce fut le cas encore ce matin.

Voilà pour quelle raison j'ai bondit ce matin,ce n'est pas tant face à l'avis de Pascal mais plutôt en réaction face à ce que je venais de vivre....

J'ai pensé tout l'après-midi à Pascal,je me réjouissais de revenir chez moi pour me rattraper! lol!









"Je vais vivre ma journée de manière Divine,quelques soient les moments que je vais vivre aujourd'hui,je vais les traîter de manière Divine.
Chaque parole,chaque acte,chaque pensée seront justes au Nom Divin".

"Dans chaque chenille bat le coeur d'un papillon."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://eveil.forumgratuit.be
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Questionnement face au suicide.   Ven 30 Sep - 22:45

Oui en effet, en général, le suicide fait suite à un terrible mal être
j'ai connu une dame qui a été à un moment de sa vie, en grande dépression
un jour, son fils est arrivé pile au moment où elle s'apprêtait à se donner la mort par pendaison, cette femme particulièrement pieuse n'a gardé par la suite aucun souvenir de sa tentative et de n'est pas reconnue dans ce geste
je suppose que quand on en arrive là, très souvent, ce doit être le désespoir total

Nous avons tous soit dans nos proches, soit dans nos connaissances, des personnes qui en sont venues à de telles extrémités, et à chaque fois en effet on se demande bien ce qui les y a poussées, et le pire, c'est que personne autour ne l'a vu venir, quoique avec nos sensibilités, on ressent le mal-être des autres (même si pour moi c'est assez récent ces ressentis si puissants), mais je ne suis pas certaine que nous puissions imaginer un tel geste
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie
Admin
avatar

Féminin Chien
Messages : 10436
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 47
Localisation : Belgique
Humeur : plutôt positive :o)

MessageSujet: Re: Questionnement face au suicide.   Sam 1 Oct - 7:22

Merci Papillonbleu pour le dépôt de ce message car pour moi,ceux de Monique Mathieu sont une référence! Very Happy

Citation :
Il y a aussi le suicide de personnes qui ont perdu leur faculté d'analyse, leurs facultés mentales. Ce suicide les mènera sur un plan de l'astral un petit peu plus haut. Ils ne seront pas pénalisés de la même façon que ceux qui l'auront fait en toute conscience mais seront tout de même obligés de revenir vivre l’expérimentation qu'ils n'ont pas pu mener à terme, c'est-à-dire celle d’une déficience mentale. C’est une grande épreuve qui fait énormément évoluer ceux qui la vivent.

Je crois qu'arrivé à un moment,à force d'être ancré dans la dépression,nous entrons dans un cercle vicieux dont on ne peut plus s'en sortir,à moins d'un "miracle".(voir les reconversions et guérisons "instantanées qui n'est pas d'ordre humain).
Je pense bien sure à ma voisine où je ne vois pas d'issue à part celui-là,elle est tellement fatiguée de cette vie de misère qu'il ne serait pas plus mal qu'elle s'en aille se reposer pour reprendre des forces en espérant qu'elle retrouvera là-bas un peu plus de lucidité et de compréhension....
Ce qu'il y a aussi,c'est que plus nous sommes négatifs et plus nous attirons la négativité en nous et en nos vies,car dès que la vie renaissait dans son regard,un nouveau gros drame arrivait et la remettait en morceau.
Nous avons un karma individuel mais aussi un karma familiale qui semble bien ancré dans cette famille.

Ce qu'il ne faut pas oublié,c'est que nous parlons ici de ce type de suicide mais il y en bien d'autres qui ne sont pas jugés de la même façon et pourtant il y a maltraitance du corps ou celui-ci est mit en danger.

Comme par exemple les anorexiques,arrivé à un moment,ils ne peuvent plus faire marche arrière même si ils le voudraient,car le corps se mange lui-même et on ne peut plus arrêter ce processus.

Il y a aussi ces personnes avides de sensations fortes qui mettent leur vie en danger,cela ne relève plus d'un accident mais d'un suicide.

Il y a aussi ceux qui font des tentatives de suicide à répétition en appel "au secours",pour démontrer par leurs actes un mal-être car ils ont du mal à communiquer et même si ils ne veulent pas véritablement commettre cet acte,il arrive que les autres arrivent trop tard pour le sauver.Mais il y aussi ceux qui font des tentatives de suicides par chantage et manipulation d'autrui.

Il y a tellement de cas...et ne sommes-nous pas tous un peu suicidaires puisque nous nous créons inconsciemment bien souvent nos propres maladies et le but de nos vies n'est-il pas de nous guérir de tous nos maux?


"Je vais vivre ma journée de manière Divine,quelques soient les moments que je vais vivre aujourd'hui,je vais les traîter de manière Divine.
Chaque parole,chaque acte,chaque pensée seront justes au Nom Divin".

"Dans chaque chenille bat le coeur d'un papillon."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://eveil.forumgratuit.be
Sylvie
Admin
avatar

Féminin Chien
Messages : 10436
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 47
Localisation : Belgique
Humeur : plutôt positive :o)

MessageSujet: Re: Questionnement face au suicide.   Sam 1 Oct - 8:37

papillonbleu a écrit:
.
cet été , j ai appris le suicide d une copine que je connaissais depuis plus de 20 ans et c est son fils qui l a retrouvée a son retour d école . lorsque je suis rentrée chez moi , je lui dis tout ce que j avais a lui dire, j ai demander a ce qu elle soit aidée et guidée, je lui ai aussi dis qu elle devait demander a être aidée afin de trouver la lumière.
j ai fais pour un mieux , du moins c est ce que je pense ?

Tu as très bien fait Papillonbleu,c'est de notre amour et de notre compassion dont ils ont besoin,même si nous ne pouvons toujours les comprendre.
Ils ont besoin de lumière et de chaleur et non de ressentir plus fort leur sentiment de culpabilité.

"Un homme fort n'est pas celui ne tombe jamais mais celui qui se relève à chaque fois"....Nous avons eu la chance dans notre parcours d'apercevoir cette main secourable qui nous a sauver....certains n'ont pas pu saisir cette opportunité mais la trouveront ailleurs.


"Je vais vivre ma journée de manière Divine,quelques soient les moments que je vais vivre aujourd'hui,je vais les traîter de manière Divine.
Chaque parole,chaque acte,chaque pensée seront justes au Nom Divin".

"Dans chaque chenille bat le coeur d'un papillon."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://eveil.forumgratuit.be
pascal

avatar

Masculin Buffle
Messages : 1649
Date d'inscription : 18/08/2011
Age : 44
Localisation : Binche
Emploi/loisirs : Sans
Humeur : Moyenne

MessageSujet: Le pardon.   Dim 2 Oct - 12:25

Sylvie, ne te tracasses pas, tu sais, tu es pardonnée depuis longtemps, chacun a sa façon de penser, de voir les choses. L'aïkido, le reïki, la méditation zen et enfin, une dame, que j'ai rencontrer un jour, une certaine Sylvie, m'a permis de grandir, parfois, je la considère comme étant ma maman spirituelle. Je sais qu'elle va dire que j'exagère et qu'elle n'aime pas quand je dis cela. On va couper la poire en deux, ma grande soeur spirituelle. Ne sois pas fâchée après toi, parce que si je connais un peu ta vie, je sais que ce n'est pas toujours évident de vivre, mais on se bat, on tient la tête hors de l'eau. C'est ce que l'on appelle la vie terrestre. Pour ma part, j'adore ma vie et même si j'ai souffert, je ne voudrais pas changer ma vie. Moi, je dis bon courage à la dame dont tu parles, surtout, qu'elle soit forte pour ces enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie
Admin
avatar

Féminin Chien
Messages : 10436
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 47
Localisation : Belgique
Humeur : plutôt positive :o)

MessageSujet: Re: Questionnement face au suicide.   Dim 2 Oct - 16:13

Merci Pascal,je suis contente que tu n'aies pas prit ma réponse "tranchante" pour toi personnellement,heureusement que tu me connais un peu,nous avons presque la relation d'un vieux couple (LOOOOOOOOOOL).....suis sauvée!!! lol!

Citation :
Pour ma part, j'adore ma vie et même si j'ai souffert, je ne voudrais pas changer ma vie.

Très belles paroles Pascal,nous connaissons mieux mais nous connaissons bien pire aussi.....nous avons la chance d'être au moins au milieu!!!!! Very Happy


"Je vais vivre ma journée de manière Divine,quelques soient les moments que je vais vivre aujourd'hui,je vais les traîter de manière Divine.
Chaque parole,chaque acte,chaque pensée seront justes au Nom Divin".

"Dans chaque chenille bat le coeur d'un papillon."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://eveil.forumgratuit.be
pascal

avatar

Masculin Buffle
Messages : 1649
Date d'inscription : 18/08/2011
Age : 44
Localisation : Binche
Emploi/loisirs : Sans
Humeur : Moyenne

MessageSujet: La vie   Lun 3 Oct - 6:23

C'est assez paradoxale dans ce topique sur le suicide de parler de vie. Mais après tout, comme j'ai pu lire hier, tout le monde connait ou a connu une personne qui c'est suicidée. Mais revenons en à nos moutons. Il y a deux ans, un monsieur, un peu plus loin que chez moi s'est pendu. Il fallait un homme assez courageux pour voir s'il vivait encore, j'ai été voir, j'ai mis deux doigts au niveau des carotides, et non, il ne vivait plus. Le médecin, les ambulances et la police sont arrivé après. Je peux comprendre qu'à un moment, on se sente mal au point d'en arriver là, j'ai eu aussi l'envie de le faire. Mais j'ai pensé un peu à ceux qui m'aimait dans cette vie. C'est grâce à cela que je suis toujours debout. Grâce, à vous toutes sur le forum. J'ai choisi l'option "vie". Parce que dans le fond, on est là pour vivre et non pour mourir, je laisse la mort décidé de mon sort, mais le plus tard possible.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie
Admin
avatar

Féminin Chien
Messages : 10436
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 47
Localisation : Belgique
Humeur : plutôt positive :o)

MessageSujet: Re: Questionnement face au suicide.   Lun 3 Oct - 8:37

Citation :
j'ai eu aussi l'envie de le faire. Mais j'ai pensé un peu à ceux qui m'aimait dans cette vie.

C'est la pensée que j'avais pour les miens qui m'a gardée en vie moi aussi Pascal....surtout vis à vis de ma soeur et de ma mère,je savais mes enfants bien entourés et entre de bonnes mains.
En fait,je croyais devenir folle car cette dépression n'avait pour ma part aucune raison concrète d'être après le long combat que j'avais mené,j'avais déposé les armes et retrouvé un peu de sérénité et puis tout à déraillé dans ma tête....je ne maîtrisais plus ces pensées de suicide,elles ne m'appartenaient pas au final car je ne voulais pas mourir,je voulais vivre et être heureuse et pourtant tout me semblais perdu car je ne voyais aucune issue!!!!
Comme Papillonbleu,je me suis retrouvée face à 3 choix,j'ai gardé courage pour tenter ma dernière chance car soit je me droguai(LOL),soit je me suicidait,soit je laissais ma destinée entre les mains d'un thérapeute histoire d'avoir tout tenté avant d'abandonner.
J'ai su par après (lorsque tout fut passé et suite à mes recherches) que cette dépression était un prélude à l'éveil.
Ma vie ne tenait plus qu'à un fil et il m'a fallu ce dernier effort pour en être là où j'en suis aujourd'hui....
Comme toi,j'ai choisis de vivre,j'ai aussi décidé de me regarder en face et d'accepter la maladie mentale dont je souffrais et dont j'ignorais le nom....j'ai entamé une thérapie psychologique et non,je n'avais pas ce genre de maladie,c'est le processus de libération qui a été enclenché pour faire place au renouveau.

Je pense que chaque dépression surmontée est une petite victoire sur l'ego qui s'affole et chaque victoire remportée nous apporte un peu plus de stabilité et nous rapproche un peu plus de l'éveil.

Je peux vous apporter mon témoignage que cela en vaut vraiment la peine et même si vous vous sentez très seuls et isolés même si vous êtes très bien entourés et que vous pensez que plus personne ne peut vous comprendre,n'hésitez pas à faire appel à vos guides,Dieu,anges ou grand-maman (l'important est d'être sure que quelqu'un nous accompagne,nous soutient et peut importe le nom que nous lui donnons) car nous en avons tous même si les contacts ne sont pas encore conscients et même si le dialogue et l'échange n'est pas encore très clair pour vous,car ils sont bel et bien présents et ne demandent qu'à vous tenir la main pour passer ces moments difficiles et pourtant d'un grand intérêt pour votre ascension,car soyez assurés que le moment de la dépression est le moment venu,soit de trébucher,soit de gravir cette nouvelle marche qui se présente à vous.A vous de choisir de faire cet effort ou non,voilà votre libre arbitre car lorsque l'on décide de s'en sortir vraiment et avec volonté,une force surhumaine nous envahi et nous transporte;nous avons tous celle-ci quelque part en nous.


Lorsque vous êtes en souffrance,c'est soit parce que vous n'avez pas compris,soit parce que vous n'avez pas accepté quelque chose et cela vous bloque et vous fait souffrir....cherchez alors à comprendre pour pouvoir accepter et lorsque la vérité sera dévoilée,la souffrance n'aura plus lieu d'être et la lumière sera faite sur cette expérience et c'est ainsi d'expérience en expérience que vous faites entrer la lumière en vous.La douleur est votre guide,à vous de choisir ce que vous voulez en faire,votre ennemie ou votre alliée la plus précieuse qui résonne en vous juste pour vous alerter qu'il y a un choix et un nouveau chemin à suivre.










"Je vais vivre ma journée de manière Divine,quelques soient les moments que je vais vivre aujourd'hui,je vais les traîter de manière Divine.
Chaque parole,chaque acte,chaque pensée seront justes au Nom Divin".

"Dans chaque chenille bat le coeur d'un papillon."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://eveil.forumgratuit.be
mjo

avatar

Féminin Messages : 4301
Date d'inscription : 18/08/2011

MessageSujet: Re: Questionnement face au suicide.   Lun 3 Oct - 9:09

merci à vous tous, je vous ai lu avec attention.

mjo


Revenir en haut Aller en bas
schumarette

avatar

Féminin Buffle
Messages : 42
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 56
Localisation : Canada

MessageSujet: Re: Questionnement face au suicide.   Lun 3 Oct - 10:48

J'ai lu aussi que ceux qui se suicident reviennent sur terre pour le temps qu'ils leur restaient à vivre au moment de leurs gestes et oui, comme le dit Sylvie, cela expliquerait ces enfants qui meurent si jeunes... mais c'est difficile à affirmer.

En tout cas, celui qui se suicide est en grande détresse et bien malheureux. Je pense qu'on ne peut pas se permettre de les juger car leur souffrance est réelle et, pour eux, insoutenable. Quant à la dépression, une fois qu'on a le pied dedans, c'est très difficile de s'en sortir au moment précis où nous y sommes, mais une fois qu'on a réussi à passer le cap, on se rend compte que ce n'était pas aussi désespéré qu'on le pensait... Ah, l'être humain... on est bien compliqué...mais si bien fait...
Revenir en haut Aller en bas
Sierra117

avatar

Masculin Coq
Messages : 5678
Date d'inscription : 24/09/2011
Age : 60
Localisation : Alsace (Vosges du Nord)
Emploi/loisirs : soudeur / PC
Humeur : joviale

MessageSujet: réponse à Schumarette   Mar 4 Oct - 19:25

C'est vrai, nous ne pouvons pas juger ou condamner un suicidé :
c'est trop facile pour nous de raisonner à tête reposée.
Je pense que les suicidés sont totalement désorientés, le désespoir les pousse à commettre l'irréparable.


Dans cette situation, les sentiments et surtout les émotions prennent certainement la pas sur la logique.
Nous ne pouvons que prier pour ne pas entrer dans ce cas de figure.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.root-top.com/topsite/blue_spirit/
Rêverie

avatar

Féminin Chèvre
Messages : 1957
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 49
Localisation : Aisne
Emploi/loisirs : Psychanalise, Esotérisme, Magnétisme, Spiritualité
Humeur : Sereine

MessageSujet: Re: Questionnement face au suicide.   Sam 12 Nov - 12:50

Bonjour a vous tous..........

Je suis en partie d'accord avec vous sur le suicide, mais la vie ne m'a pas fait de cadeau depuis ma naissance..J'ai souhaitée mourir mainte et mainte fois, pas parce je suis lâche, mais tout simplement que je n'est toujours pas trouvée ma place en ce monde, cependant ma Foi en Dieu a fait que je suis encore là... Le suicide devant des évènements difficiles de la vie, soit matériel ou autre, peut-être considéré comme une forme de lâchetée, et je le pense ainsi, mais vouloir mourir pour mieux revenir n'est pas en mon sens du suicide, c'est que nôtre âme a besoin de choisir a nouveau son parcours..... Pour répondre à une question que j'ai lu sur le forum et je ne sais plus de qui, désolée, une personne qui se suicide, reviendra en effet très vite pour recommencer la vie qui lui était destinée, elle son âme devra faire face a sa destinée pour pouvoir évoluer.........
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Questionnement face au suicide.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Questionnement face au suicide.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Que dire, que faire face au suicide du père d'un élève de primaire?
» Que faire face à un suicide d'élève ?
» Elève qui me parle de suicide, comment réagir?
» le suicide en islam
» Tentative de suicide d'un élève

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eveil Spirituel :: Le monde de la survie de l'âme. :: La réincarnation?-
Sauter vers: